Logo Screening
Screening Spécialiste
Téléphone Screening

Ce qu'il faut savoir sur le rachat de crédits

Accédez à la simulation de votre prêt en ligne

  • Choisissez votre mandataire, en quelque sorte votre représentant mais pas plusieurs car si les banques reçoivent un dossier de plusieurs sources, elles ne traiteront pas le dossier : en effet, quel est le bon interlocuteur ?
  • Une fois choisi, demandez les délais et la convention de rémunération
  • Ce qui fait réellement foi, c’est l’offre de prêt que vous fait parvenir la banque spécialisée, après bien entendu l’étude du dossier. C’est un engagement de la banque sur les conditions, les taux, les frais, les remboursements etc…. Vous êtes libre de ne pas aller plus loin.
90% des demandes de regroupement de prêts effectuées par les particuliers aboutissent à un avis favorable de la part du site.

Or 80% des dossiers envoyés dans les banques spécialisées sont refusés.
Il y a donc un énorme décalage entre la faisabilité annoncée et la réalité lorsque le dossier est réellement envoyé. Pourquoi ?
  • La loi interdit de faire payer l’étude d’un dossier de financement. Il n’y a donc aucune obligation de moyens pour l’intermédiaire. Certains font donc du volume pour du volume et ne font que transmettre à des plateformes « usines »
  • Les pratiques commerciales sur le net font qu’il est préférable de dire au client ce qu’il a envie d’entendre plutôt que lui parler des vraies difficultés pour obtenir un accord de la part d’un prêteur. Donc souvent le dossier est envoyé sans anticiper les futures questions légitimes de la banque concernée.
  • La demande d’un prêt personnel est la plupart du temps assez simple et facile et repose sur des éléments déclaratifs du demandeur. C’est à lui de mesurer la pertinence de sa demande et sa capacité à rembourser les échéances futures. Ce qui n’est pas le cas d’un rachat de crédits : il y a coresponsabilité. La banque prêteuse doit s’assurer de la pertinence du regroupement. Concrètement, elle est dans l’obligation de s’assurer de la position exacte du futur emprunteur et il faut que la nouvelle mensualité soit cohérente par rapport à tous les paramètres qui influent sur le remboursement.
  • Par exemple (et ils sont nombreux ces exemples !), si le futur emprunteur est susceptible de partir à la retraite avant la fin du prêt, il faut en tenir compte : soit en adaptant la durée si c’est possible, soit en mettant en place des paliers avec des mensualités plus fortes lors de la période active, et moins élevées lors du passage à la retraite. Rien que pour cet exemple, tout le monde peut comprendre qu’il faut des relevés de carrière, des relevés de points, et éventuellement des estimations officielles pour ne pas se tromper.
  • On pourrait multiplier les exemples très nombreux qui nécessitent un travail de fond afin que le prêteur puisse dire : je suis sûr que la nouvelle mensualité pourra être payée correctement par l’emprunteur.
  • Normalement, si tout le monde fait bien son travail, si l’étude est bien réalisée, seul un accident de vie (divorce, perte d’emploi) pourra mettre l’emprunteur en difficulté.
Donc la banque spécialisée va être très vigilante avant d’éditer une offre de rachat de prêts, et on comprend mieux le taux d’acceptation finalement très faible, ce qui est rarement communiqué par les nombreux sites.
Et c’est là où l’intermédiaire en opérations de banque qui prépare le dossier prend toute son importance.
Ceux qui cherchent sur le net une possibilité de rachat de prêts doivent en avoir conscience. Le nombre de dossiers mal montés, souvent « traînés » des mois, pour aboutir finalement à un refus est très important. Maintenant, comment faire la part des choses sur la compétence de l’IOB et comment identifier un interlocuteur sérieux ?
  • Fuyez lorsque votre contact sur un site vous dit qu’il n’y a pas de problèmes, que c’est facile, que c’est déjà pré-accepté, alors qu’il n’a que des données partielles.
  • Méfiez-vous des simulations attractives, avec des taux idylliques (genre 2%) sans frais.
  • Recherchez si vous pouvez rencontrer un interlocuteur même si vous avez fait votre demande sur internet : Ce sera votre partenaire pendant plusieurs semaines, c’est quand même mieux de le connaître.
  • Privilégiez celui qui saura rapidement mettre en évidence les points forts mais aussi les points faibles de votre dossier.
  • Privilégiez aussi celui qui va vous demander un élément supplémentaire lié à un problème précis de votre futur dossier.
  • Privilégiez aussi celui qui va expliquer et qui va être pédagogue.
  • Evitez ceux qui transmettent simplement le dossier à une plateforme.
  • Privilégiez sont qui sont mandatés en direct auprès des banques spécialisées et qui ont un statut de courtier ou de MNE (mandataire non exclusif).
  • Privilégiez un siège social ou une agence pas trop éloignée. Ils auront en plus une meilleure connaissance de la valeur des biens si le choix se porte sur un prêt avec garantie hypothécaire.


Etre rappelé par Screening